L’eau potable aux TNO

Rôles et Responsabilités

Aux TNO, divers groupes se chargent de la salubrité de l’eau potable. Le diagramme suivant fournit une représentation visuelle des principaux contributeurs qui veillent à ce que l’eau potable soit salubre. Utilisez le menu de gauche pour en apprendre plus sur les responsabilités de chaque groupe. Ils travaillent de concert pour s’acquitter de leur mission : garantir la salubrité de l’eau potable pour les Ténois.

Administrations communautaires

Exploitant de la station de traitement de l’eau

  • Maintenir la salubrité de l’eau dans la station de traitement.
  • Traiter l’eau.
  • Signaler si l’eau est impropre à la consommation.
  • Vérifier régulièrement le système.
  • Prélever des échantillons pour effectuer des analyses et consigner les résultats.
  • Entretien général.

 

Superviseur de l’exploitant de la station de traitement des eaux

  • Gérer les permis d’utilisation de l’eau.
  • Signaler si l’eau est impropre à la consommation.
  • Aider et conseiller les résidents.
  • Élaborer un programme de maintenance.
  • Gérer le système d’approvisionnement en eau potable.
  • Gérer l’approvisionnement en eau, son traitement et sa distribution.

 

Conseil

  • Approuver le budget pour la maintenance et la formation.
  • Approuver les tarifs pour les services d’eau et d’égouts.
  • Conseiller les résidents.
  • Renouveler le permis d’utilisation d’eau.
  • Approuver le rapport annuel qui doit être remis à l’office des eaux.

 

Administrateur principal de la collectivité

  • Mettre au point le plan de formation des exploitants.
  • Signaler si l’eau est impropre à la consommation.
  • Élaborer un programme de maintenance.
  • Superviser les exploitants de la station de traitement de l’eau.
  • Encourager les exploitants à obtenir une certification.
  • Rédiger le rapport annuel et le présenter à l’office des eaux.

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

 

Ministère des Affaires municipales et communautaires (MAMC)

  • Offrir des formations et une certification aux exploitants.
  • Financer les services d’aqueducs et d’égouts.
  • Proposer de l’assistance technique et des services de dépannage pour les stations de traitement d’eau.
  • Passer en revue le système d’approvisionnement en eau.

 

Ministère de l’Infrastructure (INF)

  • Offrir des services en gestion de projet et des services techniques pour les projets groupés concernant les usines et le traitement de l’eau.
  • Aide à la maintenance dans certaines régions (p. ex. fournir des génératrices).

 

Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

  • Réglementer la qualité de l’eau potable et appliquer la réglementation concernée.
  • Diriger l’élaboration et l’application des exigences sur l’échantillonnage et l’analyse de l’eau potable en conformité avec la Loi sur la santé publique et le Règlement sur les réseaux d’aqueduc.
  • Approuver l’utilisation des sources d’eau, ainsi que la conception et l’exploitation des systèmes d’approvisionnement en eau.
  • Publier les avis d’ébullition de l’eau.

 

Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MERN)

  • Gérer les ressources en eau de la vallée du Mackenzie et les eaux intérieures de la région désignée des Inuvialuits par l’intermédiaire de la Loi sur les eaux et de la réglementation connexe.
  • Fournir de l’information et des conseils spécialisés aux conseils de gestion et aux autres clients sur les effets des projets d’utilisation des terres et des eaux sur l’écosystème aquatique, selon les exigences de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie (LGRVM), de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale et la Loi sur les eaux. Le dernier rapport annuel comprend de nombreuses recommandations concernant la révision de la Loi sur les langues.
  • Coordonner la mise en œuvre de la stratégie sur la gestion de l’eau des Territoires du Nord-Ouest.
  • Recueillir des données sur la quantité et la qualité de l’eau aux TNO, en collaborant avec Environnement Canada et d’autres ministères fédéraux et territoriaux.
  • Soutenir les activités locales de surveillance des écosystèmes aquatiques.
  • Soutenir les initiatives locales de protection des sources d’eau.
  • Négocier et mettre en œuvre des ententes de gestion de l’eau transfrontalières avec les provinces et les territoires avoisinants.

Offices des eaux

Les permis d’utilisation de l’eau sont délivrés par les offices des eaux des TNO.